Portrait de Jean-Paul Arrossa

« Une terre qu'on ne laboure point ne produit que chardons et épines. » Citation danoise

 

Depuis presque 20 ans, Jean-Paul Arrossa est un agriculteur. Il s’occupe d’environ 300 brebis laitière et 25 vaches à viande. En parallèle, il aidait son père à cultiver 30 ares de vignes pour y faire du vin de consommation courante.

Après tant d’années dans le métier, il avait envie de se diversifier, envie de changements. Il attendait la bonne occasion.

Tout a commencé en 2004. La Cave d’Irouleguy a fait l’acquisition de 4 hectares de parcelles à planter sur la commune d’Ossès, un petit village non loin de la coopérative. Un adhérent de la coopérative a alors entrepris la construction de terrasses, dans le but d’y planter de la vigne. Mais les travaux lancés n’ont jamais abouti. Le terrain a été laissé à l’abandon.

En 2010, l’opportunité s’est présentée pour Jean-Paul. La Cave lui a confié le terrain. Et quel terrain ! Des ronces, des acacias, un mauvais écoulement des eaux... Il y avait tout à refaire, tout à reconstruire.

Il s’y est donc attaqué : les terrasses ont été cassées, le sens de la pente reconstruit. Et non sans mal ! Ce terrain, fragilisé par tant d’aménagements, a accumulé les éboulements à répétition. Chaque année, il était nécessaire de replanter des pieds qui cédaient. Aujourd’hui, à travers les rangs de vignes, des zones sont encore nues. Un bâtiment agricole qu’il avait construit s’est même déplacé de 10 cm !

Mais il a toujours pu compter sur l’aide de ses proches. Car sa vigne, c’est aussi une histoire de famille. Son oncle s’est toujours montré présent, et l’aide encore bien aujourd’hui. Ses enfants également s’investissent. Ils sont toujours prêts à donner un coup de main. L’un d’entre eux s’oriente d’ailleurs vers des études agricoles. Peut-être reprendra-t-il un jour la suite de son père ?

Maintenant que les vignes sont bien installées, produisent du bon raisin... Les projets ne manquent pas ! Cet automne, il construira des terrasses pour y planter 40 ares de vignes supplémentaires.

En ce qui concerne sa manière de cultiver, il travaille de manière raisonnée. Il a opté pour le désherbage mécanique sur une partie de ses vignes et tend dans un futur proche à étendre cette pratique sur l’ensemble de sa parcelle.

Mais dans quels vins retrouve-t-on ses raisins ? Il cultive du Cabernet Franc, du Tannat, du Petit Manseng et du Gros Manseng que vous retrouvez dans le Mignaberry blanc 2017, l’Argi 2017 et le Mignaberry rosé 2017.

 

Autres portraits : Olivier Martin | Pierre Laxague | Ximun Bergouignan | Peio Trounday | Xavier Martin | Jean-Marc Irigaray | Joan Lapeyrade | Jean-François Gorostiague | Christine Iriart | Beñat Eyherabide | Maite Lucu | Mikel San Miguel | Pascal Bidart | Pantxo Indart | Ramuntxo Cherbero | Jean-Michel Iribarne | Daniel Dupuy | Pascal Arangoïts | Jean-Marie Crouspeyre | Daniel Ithurburua | Arnaud Youakim | Txomin Arreguy |

Nos vins

DES CÉPAGES D´EXCEPTION

Les vins de la Cave sont directement le fruit du travail et des valeurs dans lesquelles se reconnaissent les viticulteurs et les collaborateurs de la coopérative.

Vins Irouleguy. Vin rouge.

ACTUALITÉS

Nos vins d'irouleguy

NOS VINS D'IROULÉGUY

Vins Irouleguy. Vin rouge.

OÙ TROUVER NOS VINS?

Vins Irouleguy. Vin rouge.

CONTACT

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.